La Dépêche d'Abidjan

Facebook Twitter Rss YouTube
Côte d'Ivoire : Abi Reggae - Le choix entre Nasio Fontaine et UB-40 pour la 4ème édition

La Dépêche d'Abidjan

La 4e édition du Festival de Reggae dénommé " Abi Reggae" aura lieu en 2021. Les organisateurs de ce grand événement musical hésitent entre Nasio Fontaine et UB-40 pour le choix de la tête d'affiche de cette édition.

L'édition 2021 est assez spéciale pour les organisateurs de ce rendez-vous musical qui célèbre la musique Reggae. Et pour cause, cette fête n'a pu avoir lieu depuis deux ans. Lancé en 2015, seulement trois éditions après, le festival ne s'est pas déroulé en 2018 et 2019. Si les raisons de ce bémol reste inconnues, certaines langues soulignent qu'elles doivent être purement économiques.

Les choses étant certainement rentrées dans l'ordre, la 4e édition aura lieu en 2021 car l'année 2020 est une année électorale en Côte d'Ivoire.

Pour marquer le coup, plusieurs célébrités du monde du reggae seront encore du rendez-vous d'Abidjan.
Les organisateurs qui ont habitué les fans de cette musique à la présence de sommités du reggae hésitent entre le chanteur dominicain Nasio Fontaine et le groupe anglais UB-40. Des deux, on ne sait encore qui sera choisi comme la tête d'affiche de cette édition.

Pour l'instant, les organisateurs d'Abi Reggae Festival, qui entendent maintenir la flamme d'Abidjan comme étant la 3e capitale du reggae au monde, sont déjà à pieds d'œuvre pour faire venir des célébrités dans la capitale économique ivoirienne.
Lors des éditions précédentes, l'on a pu voir défiler à Abidjan des sommités telles que I Jah Man, Morgan Héritage, l'un des fils de Bob Marley etc..

À en croire une source introduite, l'édition de 2021 pourrait se dérouler sur un site de Grand-Bassam. Et ce, contrairement aux autres éditions qui se sont déroulées à Abidjan. Le roi de la ville de Bassam, soutient notre source, aurait déjà donné son accord pour accueillir cet événement d'envergure internationale.
Enfin, l'on parle également d'une forte participation d'artistes locaux à qui les organisateurs comptent faire la part belle, avec la création d'une scène off afin que ces derniers puissent s'exprimer davantage devant le grand public.

José TETI, Correspondant permanent à Abidjan


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :