Facebook Twitter Rss YouTube

Côte d’Ivoire : entre Ouattara et moi, «il n’y a pas de rupture» (Bédié)

La Dépêche d'Abidjan

L'ex-chef de l'État, Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) rassure dans une interview accordée, lundi, à Le Nouveau Réveil, qu'entre le président ivoirien et lui, «il n'y a pas de rupture», ajoutant que « Ouattara et moi avons des mandats pour nous parler...».

Dans cet entretien accordé au confrère, proche de lui, le président Bédié a passé en revue ses rapports avec son ex-allié, Alassane Ouattara, la vie de son parti ainsi que la situation sociopolitique nationale.

Concernant ses relations avec le Chef de l'État, Alassane Ouattara, le président Henri Konan Bédié se veut formel.

«Entre Alassane et moi, il n'y a pas de rupture puisque tous les deux, nous avons toujours des mandats pour nous parler quand l'occasion se présente et quand l'intérêt du moment le commande également », précise M. Bédié qui s'offusque qu'on «mobilise des cadres ou des personnalités » pour lui «demander de renouer le dialogue » avec M. Ouattara.

Sur la vie de son parti, Henri Konan Bédié rassure que «le PDCI-RDA vit. Il poursuit sa marche paisiblement, comme le dit l'adage, + les chiens aboient, la caravane+», rappelle-t-il.

Comme pour mettre fin aux supputations liées à «une gouvernance améliorée» du parti voulue par une frange de militants, le président du PDCI n'y va pas avec le dos de la cuillère.

«De quelle gouvernance s'agit-il? Moi-même qui suis le président du parti, je suis assisté par un cabinet de plus de 20 membres qu'on appelle le Secrétariat exécutif qui est chargé de transmettre et d'appliquer les directives du président que je suis (...)», fait remarquer M. Bédié.

Selon lui, ce n'est pas le «Secrétariat exécutif qui dirige le parti. Il ne fait rien sans que je ne sois d'accord et il ne publie rien sans que je ne valide le texte », précise-t-il encore.

Pour ce qui est de l'Alliance annoncée avec l'opposition et principalement, le Front populaire ivoirien (FPI), le président Bédié révèle que « les négociations se poursuivent et avancent normalement. Bientôt, verra le jour, la plateforme des partis politiques pour une Côte d'Ivoire réconciliée ».

APA


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :