Facebook Twitter Rss YouTube

Coupe du monde 2018 : Racisme, hooliganisme, homophobie, les pires fantasmes autour de la Russie vont-ils se réaliser ?

La Dépêche d'Abidjan

C’est une Coupe du monde qui sent le souffre depuis le début, même si maintenant qu’on y est, il faut bien avouer qu’elle donne envie. Mais c’est surtout parce qu’une Coupe du monde donne toujours envie. Celle-ci un peu moins que les autres? Cela tient surtout au contexte et aux mauvais souvenirs. Ceux des supporters russes en opération militaire à Marseille, par exemple. Celui de certains cris de singe qu’on aurait préféré ne pas entendre lors du dernier match amical des Bleus à Saint-Petersbourg, aussi. 20 minutes fait le point sur les craintes légitimes, mais pas forcément avérées, sur l’hôte de la 21e Coupe du monde de l’histoire.
Les membres de la LGBT devront-ils se la jouer discret ?
Le contexte légal d’abord. La riante démocratie russe, qu’on ne se permettra pas de juger ici, dispose dans son arsenal d’une loi ouvertement homophobe assez complexe à appréhender. Pour faire court : la loi en question interdit « la propagande homosexuelle auprès des mineurs ». Au pied de la lettre, cela voudrait dire que se rouler un palot devant les petites jumelles Anastasia et Elena dans le parc Gorki se finirait par un aller sans retour quelque part dans un camp de rééducation en Sibérie.
Lire la suite


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :