Facebook Twitter Rss YouTube

En Côte d’Ivoire, les prêtres exorcistes s’organisent

La Dépêche d'Abidjan

Les prêtres exorcistes de plusieurs diocèses de Côte d’Ivoire ont créé une association pour se former et partager leurs expériences. Ils comptent également aider les communautés nouvelles à rester dans la doctrine de l’Église.

Mardi 5 février, des dizaines de prêtres exorcistes ou qui exercent dans la pastorale de la délivrance et la guérison venues de plusieurs diocèses de Côte d’Ivoire, se sont réunis à la paroisse Sainte Famille de la Riviera (Abidjan) en vue de la création d’une association.

De cette rencontre est née l’Union des prêtres exorcistes de Côte d’Ivoire (Upeci), une association en constitution qui sera gérée par un comité ad hoc. Le secrétariat est assuré par le père Prosper Ogou, exorciste adjoint du diocèse de Yopougon, dans l’ouest d’Abidjan.
« L’objectif de cette union est de nous connaître et créer un cadre pour le partage de nos expériences afin de mieux aider l’Église, a expliqué le Père Éric Norbert Abékan, exorciste du diocèse d’Abidjan, initiateur de cette rencontre. Nous envisageons de nous retrouver deux fois par an pour une formation doctrinale, et des rencontres avec des médecins, psychologues et psychiatres qui peuvent nous aider à réussir notre mission. »

Prêtres exorcistes

De nombreux échanges ont occupé cette rencontre qui a commencé par la messe. Le père Peter Amah Cobinah du diocèse de Grand-Bassam (Sud-est) a invité, dans son homélie, ses confrères à faire naître la foi dans le cœur et la vie des personnes qui les sollicitent afin d’y créer un miracle. Il a également exhorté ses confrères à se tourner vers « Marie, la mère des exorcistes ».
Lire la suite


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :