Facebook Twitter Rss YouTube

Football : La Côte d’Ivoire se lance dans la détection de jeunes talents avec le projet Cjeune

La Dépêche d'Abidjan

Jean-Marc Guillou, Administrateur de Cjeune, projet de la Fédération ivoirienne de football (FIF) pour détecter de jeunes talents, a présenté, jeudi, ledit projet en présence des autorités ministérielles et fédérales.

Cjeune est un département de la FIF, a tenu à préciser, d’entrée, Sory Diabaté, 1erVice-président de la FIF qui a expliqué que l’idée de ce projet est né « après plusieurs expériences qui ont échoué et surtout après une défaite de la Côte d’Ivoire (1-2) face au Mali avec des buts marqués par deux jeunes ivoiriens ayant choisi de jouer pour le Mali ».

« Ce n’est pas un projet privé. C’est un projet fédéral et nous avons demandé à M. Guillou qui connaît la formation des jeunes de nous accompagner pour en être l’administrateur. Donc, s’il y a échec de Cjeune, c’est notre échec », a tranché M. Diabaté, indiquant que « le projet Cjeune a de grandes ambitions pour le football ivoirien ».

Pour Moumouni Sylla, Directeur de cabinet représentant le ministre des Sports et des Loisirs, « Cjeune a l’adhésion du ministère des Sports car il y aura un vivier non seulement pour l’équipe nationale mais aussi pour les clubs dans lesquels on peut puiser des jeunes talents ».

Dans la pratique, selon l’administrateur Jean-Marc Guillou, ex-responsable de l’Académie Mimosifcom, il s’agira « d’organiser sur l’ensemble du territoire, des compétitions de football pour les jeunes regroupés par catégorie de poids et d’âge ».

« Ces compétitions créeront un réservoir de joueurs talentueux qui pourront être orientés efficacement vers des académies structurées et adaptées », a expliqué M. Guillou en présence des membres de la Direction nationale technique.

Selon le technicien français, Cjeune amènera le plus grand de jeunes talents à prendre part à des compétions structurées afin de stimuler le plaisir de pratiquer le football.

A terme, « la Côte d’Ivoire va rattraper son retard sur le nombre de licenciés, se positionner dans les quinze années à venir au rang des meilleurs nations de football au monde, la professionnalisation de la pratique du football », a poursuivi Jean Marc Guillou.

La phase pilote de Cjeune démarrera (dans les prochains mois) à Abidjan dont de nombreux dirigeants de centres de formation étaient présents, avant de s’étendre aux villes de l’intérieur du pays à l’horizon 2030.

APA


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :